Eric Peyron

Eric Peyron

Lorsqu’on me demande quel poste j’occupe sur le Projet Rage, j’ai tendance à répondre que je suis scénariste et producteur des séries de BD Rage et Worlds of Rage. Mais ce n’est pas tout. Je suis aussi concepteur du site Rage Website, développeur des apps iOS de Rage (Bon OK, elles ne sont plus sur l’iTunes Store, mais je vais travailler sur de nouvelles versions), directeur artistique et responsable éditorial (ces deux termes ne sont pas appropriés ; aux USA, on dit Editor, ce qui englobe encore plus de choses), Éditeur (non, là, on dit bien Éditeur, et cela n’englobe que l’édition, ce qui est déjà beaucoup) et traducteur en charge de la version anglaise. Mais pas que ! Je m’occupe aussi de la publicité, la rédaction des dossiers de presse (bon ça, j’ai arrêté par dépit, mais j’en ai rédigé plein lors de la parution des premiers albums), la promotion, la mise en vente des versions eBook et imprimées des livres sur différents supports (avec toutes les difficultés techniques que ça implique), et je me tape aussi la représentation du site dans les festivals de BD… Depuis que j’ai essayé de créer une page de financement participatif sur Patreon, j’ai également commencé à monter de petites bandes annonces vidéo… En fait, je m’occupe de tout sauf de la partie artistique et du lettrage. Ah non, c’est inexact ! Depuis Rage 2, je m’occupe officiellement du lettrage. Et à partir de Rage 6, je vais essayer de m’occuper au moins des aplats de couleurs.

Et qu’est-ce que je fais le week-end ? Quand je n’ai pas de mission de démonstration en grande surface, je travaille sur les prochains numéros de Rage et Worlds of Rage, ou je pars en festival pour essayer d’en vendre les versions imprimées. J’essaie également de trouver du temps pour m’occuper de ma famille, lire des comics et regarder quelques films et séries.

Et avec tout ça, je n’arrive toujours pas à rentabiliser mes livres. Les bénéfices ne sont pas suffisant pour compenser le paiement des artistes travaillant sur le projet. Les financements participatifs ne fonctionnent pas non plus, la communication et la promotion n’étant pas mon fort. Tout le projet est donc financé avec mes fonds propres. Vous connaissez cette vieille blague de l’éditeur qui promet à ses artistes de la visibilité au lieu de leur donner de l’argent ? Ben avec moi, c’est l’inverse : vous serez payés, mais vous n’aurez aucune visibilité.

Bien entendu, pour financer tout ça, il faut avoir ce qu’on appelle dans notre jargon un vrai métier. Mais ça, c’est un peu hors-sujet, alors si vous tenez vraiment à en savoir plus sur votre serviteur, cliquez sur ce lien.

Pour en savoir encore plus, vous pouvez même vous procurer mon premier livre, 10 ans de galère ! Si vous vous intéressez à la création de BD, vous ne le regretterez pas !

La série Rage étant en vente chez divers éditeurs numériques, il existe également quelques pages d’auteur Eric Peyron sur le Web, que j’essaie de mettre à jour quand le temps le permet. Voici celles que j’ai pu trouver jusqu’à présent :

Les commentaires sont clos.