Arcanes 1

Arcana 1 FRSérie dérivée de la série Rage, Arcanes 1 est la seconde édition de Rage Card Game 1, avec trois chapitres remasterisés par Yonami et son équipe !

Le premier numéro présente une histoire en 6 chapitres écrite par Eric Peyron, avec des dessins de Yonami encrés par Emanuel Braga et colorisés par Cesar Edgar et Nino Sempa, et une couverture de Fabien Laouer !

Originalement publié sous le titre Rage Card Game 1, puis remasterisé et en cours de prépublication dans Worlds of Rage (Ouh là, ça a l’air compliqué, ça), ce premier numéro marque le début d’une nouvelle série entièrement dédiée au Tarot de l’univers de Rage.

La première saga en plusieurs parties raconte les événements précédant l’histoire de l’album de BD Rage, Fléau des démons. Alors que le haut magicien Nicodémus parcourait la montagne du Dieu noir à la recherche de Rage, de puissants seigneurs étaient en train de fomenter un complot pour détrôner le roi Kothas. Suivez les étranges aventures d’Ennis, Baron de Mendor, d’Arlin, Comte de Dubrios, de Lorne, Comte d’Orbis, d’Aldaro, Duc de Calbriga et du devin Khain Alhazred, alors qu’ils découvrent les nombreux mystères de l’univers de rage…

Arcanes est une série très spéciale, en ce sens qu’elle a été spécifiquement écrite pour être partie intégrante du Rage Card Game, un petit jeu de cartes que j’ai programmé comme add-on à l’App iOS Rage, Fléau des démons. Dans l’intro de 7 pages, Khain Alhazred explique aux autres personnages les règles de son jeu de tarot. Chaque personnage doit ensuite jouer contre lui. Si l’un des adversaires d’Alhazred réussit à combiner sa carte de personnage avec la bonne Arcane, Alhazred lui montrera une scène issue du passé, du présent ou du futur. Cette histoire se reflétait dans le jeu lui-même, le but ultime du jeu étant de trouver la bonne combinaison entre une carte de personnage et une Arcane pour déverrouiller le chapitre suivant de l’histoire.

Et du point de vue du scénario, il s’agissait d’une expérience réellement intéressante. Chaque chapitre devait comprendre entre 4 et 5 pages, parce qu’ils devaient à terme être compilés dans un livre d’une trentaine de pages. Contrairement à Rage, Fléau des démons, qui était une histoire très linéaire, j’ai voulu que la série Arcanes soit perçue autant comme une énigme que le tarot de Khain Alhazred. C’est pourquoi j’ai adopté un style d’écriture fractionnée. Chaque chapitre présente une scène du passé, du présent ou du futur, mais il n’est pas nécessaire de rendre l’histoire linéaire. Le premier chapitre présente une scène d’un passé distant. Le second présente une scène avec les mêmes personnages, mais se déroulant plus tard dans le temps, et au vu des dialogues, il est évident qu’il s’est passé quelque chose entre les deux scènes. Pour le troisième chapitre, j’ai cassé la narration pour présenter une scène d’un passé encore plus lointain, qui aura d’importantes répercussions sur l’histoire. Et ainsi de suite. Tout sera expliqué à la fin de l’histoire, parce que dans mon esprit, l’histoire est réellement linéaire. Je choisis seulement quelles parties montrer au lecteur, et le laisse deviner ce qui se passe entre chaque chapitre. Ce style d’écriture est plutôt risqué, mais les lecteurs ont l’air d’apprécier jusqu’à présent. Et d’un point de vue narratif, c’est le genre de défi que je recherche.

Ce numéro sera envoyé à certains éditeurs numériques et à tous les éditeurs travaillant avec Trajectory. Chaque éditeur numérique sera ajouté à cette page dès que le livre sera disponible dans leur magasin en ligne.

Les commentaires sont clos.